Les disciplines proposées

Le Taï Chi Chuan se pratique debout, et dans un mouvement permanent. Il est constitué d’un grand enchaînement, taolu 套路 [chemin ensemble], de 108 mouvements suivant une progression en trois parties « la terre, l’homme, le ciel ». Expérimenté d’abord dans la lenteur, il s’exécute ensuite dans la rapidité.

Le Taï Chi Chuan inclut également une pratique à deux :

  • tuishou  推手 [mains collantes], ce qui permet d’approfondir sa propre conscience du geste tout en cultivant l’art de l’échange, de l'écoute et de l'adhérence à l'autre, d'intégrer l'absorption et la gestion des flux d'énergie entre partenaires, d'appliquer les huits potentiels énergétiques et savoir appliquer leurs transformations :
    • potentiel expansif : peng  掤 [parer]
    • potentiel attractif : lu  捋 [tirer]
    • potentiel propulsif : ji 挤 [presser]
    • potentiel impulsif : an  [pousser- appuyer]
    • potentiel extensif : cai 採 [tirer vers le bas - cueillir]
    • potentiel offensif : lie 挒 [fendre-séparer]
    • potentiel percutant : zhou 肘 [coup de coude] 
    • potentiel de heurt : kao 靠  [coup d'épaule]
  • le sanshou (散手), qui signifient la dispersion des mains, joutes amicales libres qui mettent en application des mouvements du Taï chi chuan.

Au bout de plusieurs années, le pratiquant aborde bīngqì, 兵器 [la pratique des armes](sabre , épée, bâtons …), un encouragement à élargir sa sphère personnelle pour se relier plus étroitement au rythme de l’Univers.